Constellation Triangulum-Le Triangle Pyramidale

On peut voir là où convergent les deux lignes reliant les deux Poissons, une forme géométrique que l’on reconnaît très facilement mais qui semble sur le Zodiaque avoir été presque abîmé exprès :

Agrandissons-la :

Le Triangle et l’Égypte Antique :

Cette constellation du Triangle se passerait presque de commentaires quand on sait que le Triangle est intimement lié à l’Egypte Antique, et ce évidemment en commençant avec les Pyramides.

Ce sont les Grecs qui appelèrent ces monuments des pyramides parce qu’ils leur rappelaient la forment de petits gâteaux de miel « pyramis », les Egyptiens eux les appelaient « mr » (« mer »).

L’architecture monumentale des IIIe et IVe dynastie constitue une preuve remarquable que les Égyptiens de cette époque détenaient des connaissances relativement élaborées en géométrie, et en particulier dans l’étude des triangles.

Où sont les hiéroglyphes des pyramides ?

Certaines personnes qui ont l’habitude de superposer Hiéroglyphes et Egypte, s’étonnent qu’il n’y a pas de Hiéroglyphes dans les 3  Pyramides de Gizeh mais ces pyramides ne sont pas les seules d’Egypte.

Nous savons que déjà Djoser –2630 à -2611 de la IIIe dynastie a fait édifier la première pyramide d’Egypte même si celle-ci, il est vrai n’est pas parfaitement pyramidale mais tout dépend de la distance selon laquelle on l’observe, de loin, elle évoque une forme pyramidale :

Pyramide_Djoser

Pour observer une pyramide à face lisse comme celle que nous avons tous en mémoire, il faut un peu avancer dans le temps moins d’un demi-siècle après celle de Djoser pour observer la Pyramide Rouge du pharaon Snéfrou -2575 à -2551 de la IV dynastie :

pyramide-rouge

Snéfrou était le Père de Khufu connu aussi sous le nom de Khéops ( -2551 à -2526 ) qui appartenait à la même dynastie que son père, c’est Khufu qui est le commanditaire de la fameuse Grande Pyramide que tout le monde connaît :

pyramide de Khéops

A l’époque de l’Ancien Empire, à partir de la IIIe Dynastie sous Djoser en passant par la IVe dynastie du  règne de la Famille de Khufu incluant les Pharaon Képhren et Mikérinos qui eux ont fait édifier les deux autres pyramides visibles sur le plateau de Gizeh à côté de la Pyramide de Khufu ) jusqu’à la Ve Dynastie, seuls les mastabas et les tombes étaient décorés de hiéroglyphes qui exprimaient, en quelque sorte, la biographie du défunt.

Mais les temples adjoints aux Pyramides de cette époque étaient aussi recouvert de hiéroglyphes à l’intérieur, mais dans leur cas, il ne s’agissait évidemment pas de biographies mais de textes plus sacrés.

La pyramide du Pharaon Ounas -2375 à -2345 de la Ve Dynastie est la première depuis celle de Djoser a avoir eu ses salles décorées de hiéroglyphes que l’on nomme les Textes des Pyramides ;

Ounas-chambre

Ces textes consistent en formules d’offrandes, formules magiques et invocations permettant au souverain défunt d’accéder à la renaissance mais aussi des sortes de formules astronomiques telles que :

 » Orion (sȝḥ) a été avalée par la Douat, pure et vivante dans l’horizon. Sirius (spdt) a été avalée par la Douat, pure et vivante dans l’horizon. Ounas que voici a été avalé par la Douat, pur et vivant dans l’horizon (formule 216).  »

Ce sont entre autres ces textes sous forme de hiéroglyphes qui font dire aux Égyptologues que les Pyramides étaient des tombeaux.

Avant Ounas, les textes sacrés étaient simplement récités lors des cérémonies dans les autres pyramides.

Comment les pyramides ont elles été construites ?

On dit que nulle part n’existent de textes ou de schémas où l’on peut voir comment ont été construites les Pyramides d’Egypte, mais c’est faux, il existe une source qui l’évoque.

Cette source se trouve dans le complexe funéraire du pharaon Sahourê qui règna de -2458 à -2446 sous la V dynastie qui lui aussi fît édifier sa pyramide :

SahurePyramid (1)

Certes la pyramide n’a pas vraiment résisté au temps mais le complexe funéraire de Sahourê a été partiellement restauré. Au cours de ces travaux de nouvelles parties du décor de la chaussée du complexe ont été mises au jour, dans ce décor, on peut y voir des hiéroglyphes qui font référence au transport du pyramidion d’une Pyramide tiré par deux files de haleurs. L’inscription précise même que le pyramidion était recouvert d’une feuille d’or.

pyramidion de sahureNous en saurons certainement plus sur la construction au fur et à mesure des fouilles et des restaurations, en attendant, vous êtes invités à découvrir le travail de Jean-Pierre Houdin, architecte qui a résolu quelques questions quant à la construction de la Grande Pyramide.

 Le Mythe du Triangle : 

Le triangle n’a pas de mythe propre, mais cette forme géométrique ne peut être dissociée de la plupart des cultes des Anciens Egyptiens.

Par ex, le Taureau destiné à être sacrifié à Apis, se devait de porter un triangle blanc naturel sur la tête.

On dit que l’importance du Triangle ou du nombre 3 apparût aux Anciens Egyptiens, grâce à Orion dont les Pyramides de Gizeh seraient agencées selon les Étoiles du baudrier d’Orion.

Le Symbolisme du Triangle :

Cette figure appartient au symbolisme du chiffre trois. Il peut ainsi être investi de significations à connotation pythagoricienne, et éventuellement mis en rapport avec d’autres figures géométriques.

La symbolique de la franc-maçonnerie, donne une place importante à cette figure et où elle sera qualifiée par exemple de Delta lumineux ou de Triangle sublime, le triangle pourra même, selon son espèce, correspondre à un élément : l’eau est associée au triangle rectangle; la terre, au triangle équilatéral; le feu, au triangle isocèle; et l’air au triangle scalène…

Certains pensent que le Triangle maçonnique est rattaché aux pyramides d’Egypte en se basant sur ce qui ressemble à une pyramide sur le billet de 1 dollar américain, cette idée est accentuée par la présence d’un oeil au centre d’un triangle flottant au-dessus de cette pyramide coupée.

D’autres pensent que l’oeil à l’intérieur du Triangle évoque celui de l’oeil d’Horus, touts deux concluent que les Maçons sont forcément d’origine égyptienne mais aussi que ces symboles sont un signe de reconnaissance d’une secte qui souhaite dominer le monde.

C’est aller un « peu » vite en conclusion car l’oeil d’Horus est très stylisé, lui retirer sa forme, c’est lui retiré sa force étant donné que l’oeil d’Horus est une amulette puissante contre par exemple le mauvais sort.

Certes,  si on souhaite qu’une communauté ou un groupe de personnes réunis en secte soit durable dans le temps et puisse avoir un impact très fort sur l’inconscient collectif, il va de soi que la Pyramide ou le Triangle sont des formes qui « parlent ».

De plus, s’entourer de la symbolique du Triangle ou de la Pyramide, apportera un plus au décorum pour impressionner et faire croire qu’une secte remonte « à la nuit des temps » alors, que son existence ne remonte que vers 1723 voir au Moyen-Age.

Peu importe la raison pour laquelle, les maçons utilisent cette forme, retenons que c’est l’une des trois formes fondamentales avec le Carré et le Cercle.

Le Triangle et l’Astrologie :

Le Triangle permet par ex, dans l’Astrologie de mieux saisir la logique des éléments, c’est pourquoi, un triangle placé dans un cercle, offre un dessin illustrant une sorte de boussole qui permet à l’ »initié » de ne pas se perdre dans les effets que ces causes ont crées mais aussi de rassembler les Signes selon leur élément, par exemple dans le zodiaque ci-dessous, le Triangle rassemble les 3 Signes de Feu : le Bélier, le Lion et le Sagittaire, cela signifie que ces 3 Signes trouveront une meilleur entente entre eux qu’auprès d’un autre signe.

Mais on peut aussi voir dans ce Zodiaque que chaque signe est divisé en 3 décans dont chaque couleur selon Claude Ptolémée indique un Astre.

Le Triangle et le Bouddhisme :

Cette manière de voir, fût aussi celle du fondement du Bouddhisme, qui permet d’illustrer la position dite du Lotus, cette posture symbolisant le Triangle en visualisant la tête reliée aux deux genoux, donna naissance à la philosophie qui fait d’un homme son propre dieu, maître de sa propre destinée, puisque c’est de ces actions, que résultent les conséquences ou réactions que l’homme aura a éliminer afin de retrouver la sérénité bien que la méditation ou réflexion avant l’action devraient permettre d’éviter qu’apparaisse la réaction.

L’Egypte Antique avait découvert que cette forme géométrique permettait à l’Esprit de conserver un certain équilibre par rapport au mouvement extérieur, ainsi si l’esprit se concentre sur le Triangle, la Compréhension de ce qui l’entoure est plus aisé, à assimiler.

Les saisons Égyptiennes se calculaient au nombre de 3, une saison comportait 4 mois.

CHEMOU du 16 mars au 13 juillet.
AKHET du 19 juillet au 15 novembre.
PERET du 16 novembre au 15 mars.

Le Triangle et Claude Ptolémée :

Le Triangle est l’une des rares constellations de Ptolémée à avoir un nom ne se reportant pas à un mythe ou une légende mais à une forme. Il désignait très certainement, à l’origine et pour les Grecs, le Delta du Nil.

Cette Constellation du Triangle n’est pas à confondre avec la Constellation du Triangle Austral qui fût répertoriée seulement en 1603, par Bayer.

La Science Egyptienne et le Triangle :

Ahmes, scribe égyptien qui vécut vers -1650 , à ne pas confondre avec Ahmès Ier, est l’auteur du célèbre papyrus Rhind.

Dans  ce papyrus, Ahmès fait grand usage des fractions en étudiant le rapport liant l’aire d’un disque à son diamètre en cherchant à ramener l’aire de la circonférence à celle d’un carré équivalent : le papyrus Rhind précise en effet une première approche de la quadrature du cercle :

Nul doute, que la science égyptienne de Ahmes , de Senenmout et d’autres Anciens Égyptiens a permis à la Grèce d’élaborer sa science, quelques siècles plus tard.
Le Triangle Grec :

Pour les Grecs, le Triangle prit son importance avec Euclide ( 300 av. J.-C ), à cette époque parut un recueil qui allait avoir un retentissement considérable dans l’histoire des mathématiques en général et de la géométrie en particulier, les Éléments d’Euclide.

Il y rassemble la somme de tout ce qui était connu des Grecs en matière de géométrie plane et en 3 dimensions (dont les solides platoniciens).
Euclide a fait de son livre une somme, même si il est certain que toutes les propositions qu’il cite n’ont pas été démontrées par lui.

Le Triangle était appelé par les anciens Grecs, le Deltoton ou Delta.

Lors d’un voyage en Égypte, Thalès aurait visité les pyramides construites plusieurs siècles plus tôt. Admirant ces monuments, il aurait été mis au défi d’en calculer la hauteur.
Thalès aurait donc entrepris une mesure des pyramides, dont le principe reposerait sur le concept de triangles semblables et de proportionnalité.
Thalès aurait remarqué qu’à cette époque de l’année, à midi, l’ombre portée d’un homme ou d’un bâton égalait la taille de l’homme ou la longueur du bâton.
Les rayons de soleil pouvant être supposés parallèles, Thalès en aurait déduit qu’il en serait de même pour la hauteur de la pyramide et son ombre projetée.
Encore fallait-il être capable de mesurer l’ombre projetée : il aurait repéré le sommet de l’ombre projetée de la pyramide, mais pour la mesurer dans son entier, il lui aurait fallu partir du centre de la pyramide qui n’était pas accessible.
Thalès aurait bénéficié d’un atout supplémentaire : non seulement l’ombre portée égalait la hauteur de la pyramide, mais les rayons du soleil étaient perpendiculaires à une arête de la base.
Le sommet de l’ombre de la pyramide se serait alors trouvé sur la médiatrice d’un côté de la base.
Il lui aurait suffi de mesurer la distance séparant l’extrémité de l’ombre et le milieu du côté, d’ajouter à cette longueur un demi-côté pour obtenir la hauteur de la pyramide.
Cependant, des résultats similaires étaient connus des Égyptiens et des Babyloniens au début du IIe millénaire av. J.C.

Cette mesure permit de trouver la distance moyenne de la Terre au Soleil qui s’établit à 149,5 millions de kilomètres, la hauteur de la pyramide de Chéops est de 147,8 mètres, soit la distance du Soleil réduite 1 000 millions de fois avec une erreur de 1 %.

Pythagore lui aussi contribua à donner une importance à la forme Triangulaire avec son théorème qu’il emprunta aux anciens égyptiens bien plus avancés que les Grecs :

Le Triangle et l’Astronomie :

Le Triangle est une petite constellation dont les trois étoiles principales forment justement un triangle allongé. Elle aurait été répertorié dans le catalogue d’étoiles nommé Almageste de Claude Ptolémée.

Mais la paternité de ce catalogue à Claude Ptolémée est remise en cause, en effet plusieurs études menées par des Astronomes établirent que seule une partie de ce catalogue peut être attribuée à l’Astronome Ptolémée, l’autre partie serait à attribuée à Hipparque.

En effet, on remarqua que la magnitude apparente de certaines étoiles ne pouvaient pas être de l’époque de Ptolémée, et ce due à la Précession des Équinoxes, de fait, la magnitude de certaines étoiles du catalogue de Claude Ptolémée datait de 267 ans avant sa naissance.

Influence Chrétienne dans l’Astronomie:

Nous l’avons vu avec les Constellations de Andromède et les autres que le ciel astronomique fût, pendant un temps, vers le XVII ième Siècle, peuplé des personnages de la Bible, le Triangle fût représenté par la Tiare de Saint Pierre par Julius Schiller dans son Coelum Stellatum Christianum, daté de 1627.

Source : http://www.lindahall.org/services/digital/ebooks/schiller/constellation.shtml

La tiare papale, appelée aussi le trirègne (en latin tiara ou triregnum), est la triple couronne des papes.

La tiare, utilisée solennellement pour exprimer le pouvoir spécifique au pape, est distincte de la mitre ( qui elle évoque la tête d’un Poisson puisque le Christianisme fût fondé à partir de l’Ère des Poissons ), insigne liturgique des évêques, portée également par les papes.

La tiare est un couvre-chef élevé, généralement en argent, portant trois couronnes d’or ; la tiare se termine en ogive et est le plus souvent surmontée d’un globe et d’une croix. Derrière, comme pour la mitre, il y a deux infules (rubans frangés tombant sur la nuque) marquées chacune d’une croix.

L’usage de la tiare comme couvre-chef « concret » du pape est récemment tombé en désuétude depuis le pontificat de Paul VI, mais la tiare figure toujours dans les armoiries du Saint-Siège et le drapeau du Vatican et on continue de coiffer de la tiare la statue en bronze de saint Pierre, dans la basilique vaticane.

Le Triangle dans le ciel :

Il est clair qu’avec l’étude sur le catalogue de l’Almageste de Claude Ptolémée, le ciel ne pût être fixe comme un tableau dans un musée, de fait, selon les lieux mais aussi l’époque, certaines étoiles qui forment le dessin d’une constellation ont « bougées » bien que ce soit la rotation de la Terre qui nous font croire qu’elles bougent.

La constellation du Triangle composé principalement de 3 étoiles lui donnant une forme allongée ressemblant à un Triangle Rectangle, est une forme trop simple pour lui accorder une place vraiment importante dans le ciel ainsi que sur le Zodiaque de Denderah.

En effet, il suffit de réunir trois étoiles dans le ciel étoilé pour que celui-ci ne soit constitué seulement de constellations du Triangle.

De fait, les créateurs du Zodiaque ont jugés plus intéressant d’intégrer ce triangle dans celui reliant la constellation des Poissons.

Ainsi, son emplacement nous explique aussi pourquoi les Poissons sont reliés par leurs queues mais si on observe de près le Zodiaque de Denderah, on constate aussi que le sommet du Triangle formé par les Poissons indique le symbole « supérieur à », comme si les créateurs du zodiaque Egyptien, voulait nous montrer que l’Ère des Poissons allait remplacer l’Ère du Bélier en tenant compte de la Précession des Equinoxes, certes, ce n’est qu’une théorie, mais l’anecdote est intéressante…:

Vision astronomique de l’Egypte Antique :

Nous le savons, la Constellation Triangulum ne possède pas de mythe, de fait passons directement à la forme de sa constellation selon sa page dans le catalogue Uranometria de Bayer et tout le monde concédera que l’Egypte Ancienne s’y connaissait en triangle :

21-bayer-uranometria-1603

Un triangle ressemble forcément à un autre triangle, cette analyse est dispensée pour l’instant de la vérification des 4 angles que nous avons fait subir à chacune des Constellations Antiques.

Voici les dessins de cette constellation Triangulum sur lesquels la majorité des astronomes s’entendent :

Voici un des dessins de la Constellation Triangulum superposé à la Constellation du Triangle sacré egyptien :

On observe bien que le dessin de la Constellation Triangulum se superpose parfaitement à la Constellation du Triangle Égyptien et on comprend aussi pourquoi l’Astronome Johann Hevelius créa également un Petit Triangle juste à côté de celui-ci (qu’il appela logiquement le Grand Triangle) puisque nous observons que le petit triangle est l’exacte réplique du grand triangle des Poissons.

Identification astronomique :

Le Triangle est une constellation de l’hémisphère nord.
A l’époque grecque, cette constellation portait le nom de Deltotron, le Delta, identifié par la lettre grecque Δ, mais les romains conservèrent cette appellation en la nommant Deltotum.

Cette création de l’astronome Johann Hevelius du Petit Triangle aux côtés du Grand Triangle ne dura qu’un temps, puisqu’ils furent fusionnés en un seul par Friedrich Argelander en 1843 lors de la publication de son Uranometria Nova.
Ses Constellations limitrophes sont : Andromède, Bélier, Poissons et nous constatons bien sur le zodiaque de Denderah, que ces constellations voisines sont bien présentes autour de Triangulum.

 

——————————————————————-

Cette page fait partie d’un ensemble dont le travail de recherche consiste à décrypter les personnages du Zodiaque de Denderah, ce travail de recherche inclut un Zodiaque-Map cliquable, ainsi qu’une représentation fidèle en très grande taille du Zodiaque de Denderah.

Vous avez la possibilité de commander un Poster de ce Zodiaque en couleurs d’une taille à partir de 80 cm sur 120 cm.

Vous pouvez lire aussi le travail de recherche qui sert d’introduction aux Constellations Égyptiennes à cette adresse :

Lien vers le travail de recherche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s