Constellation Bootes-Méreou l’Eleveur

On peut voir à côté derrière la Constellation de la Vierge, un homme à tête de Taureau qui tient un sceptre sur lequel repose un bœuf ou un taureau :

Agrandissons-le :

Nous avons déjà un peu parlé de Bootes avec la constellation Centaurus-La Houe du dieu Meréou, voyons plus en détails qui est Méréou.

Meréou est généralement représenté sous la forme animale d’un taureau ou d’un homme avec une tête de taureau portant le signe ânkh et le sceptre ouas, le dieu Merehou est une divinité aux multiples fonctions, c’est un aspect de la fonction royale, une forme d’Osiris ou de dieu solaire.

Dans le temple de Séthi Ier, pharaon de la XIXème dynastie, Nouvel Empire à Abydos, Meréou est nommé « seigneur d’Athribis » accompagné de la déesse Isis, Merhy ou Meréou est une forme d’Osiris, insistant sur son rôle de dieu de l’agriculture. Il est représenté comme un homme à tête de taureau :

Dans le livre de Corteggiani, « l’Egypte ancienne et ses dieux », l’auteur évoque le dieu Mérehou ou Méréhy, page 321. Les références évoquées sont :
– statuette du musée du Caire JE 42193 représentant Chou-Merehou
– temple de Sethy Ier à Abydos (dans la grande chapelle d’Osiris)
– célébration du jubilé d’Osorkon II à Bubastis.

Athribis :

Le nome Athribite et la ville tirent leur nom de la Déesse Triphis, une Déesse locale vénérée dans la ville proche d’Akhmîm sous le nom d’Aprit-Isis. Elle y était adorée en tant que souveraine de Panopolis (Akhmîm) et mère d’Horus l’Enfant, c’est sans doute pour cette raison que l’on voit un Faucon au-dessus du Taureau au-dessus du sceptre ( Ouas ).

Meréou ou/et Kémour ? :

Kemour, le « Grand noir », est une divinité taureau de la mythologie égyptienne lié à la fertilité et souvent assimilé à une manifestation du dieu Osiris. Dieu tutélaire du Xe nome de Basse-Égypte, dont il est le symbole, son centre de culte se trouve à Athribis (qu’il partage avec le dieu crocodile Khentykhety).

La couleur noire de sa robe, symbole de fertilité et de renaissance pour les Égyptiens de l’Antiquité, confirme ses fonctions à la fois de fertilisation de la végétation liée au dieu-fleuve et à ses inondations et d’autre part ses fonctions funéraires liées à la renaissance à l’instar d’Osiris.

Dieux Taureaux d’Egypte Antique :

La majorité d’entre nous connaît le Dieu Taureau Apis ou et la Déesse Hathor à tête de vache, mais il existe aussi d’autres Divinités Taureaux, :

Ageb dieu taureau, divinité des bonnes inondations du Nil
Apis le dieu taureau de la fertilité
Ânemher divinité secondaire d’Athribis personnifiée par un taureau
Bata divinité représentée sous l’apparence d’un taureau
Bouchis le taureau sacré de Montou
Chesmou le patron des huiles, du vin et des parfums
Hormerty le grand taureau très puissant
Kamoutef le taureau de sa mère
Kemour le grand taureau noir
Kerty le dieu taureau symbole du voyage céleste après la mort
Merehou le dieu taureau, divinité secondaire d’Athribis
Mnévis le dieu taureau vivant incarnation du dieu Rê
Nebânkh le dieu taureau, divinité secondaire d’Athribis
Tjaïsepef le dieu taureau

Bootes le Bouvier en Egypte Antique :

Le Bouvier, de manière résumé, la personne qui s’occupe d’un troupeau :

Le bouvier connaît chacune des bêtes de son troupeau, qu’il appelle par son nom : « Trésor », « Grand parmi les grands », « Préféré des vaches ». Il est fier quand une vache met bas ou quand un de ses taureaux remporte un combat. Il se lamente sur la mort d’un veau happé par un crocodile ou sur un bœuf volé. C’est alors comme si l’on touchait à sa famille.

Les Égyptiens maîtrisent parfaitement l’art de la sélection. Un bouvier choisit le taureau reproducteur en fonction de critères bien précis et chasse à coups de bâton le mâle indésirable susceptible d’amoindrir la qualité de la race. Il est présent lors des saillies et aide la vache à vêler dans les meilleures conditions. Pour obtenir de meilleurs résultats, le bouvier engraisse les animaux avec de la pâte à pain qu’il leur enfourne dans la bouche.

Les bouviers, habitants des marais, mènent une vie semi-sauvage, souvent en marge de la société. Mais cette « confrérie », sans laquelle les troupeaux ne pourraient prospérer dans de bonnes conditions, est très prisée des propriétaires des domaines agricoles.
Le bouvier est généralement accompagné de son chien.

Toutefois, cette liberté a des limites, régulièrement, le bouvier doit ramener le troupeau à la ferme. Si le retour de la transhumance est occasion de fête, c’est aussi et d’abord le moment du contrôle (recensement) du troupeau, ou « reddition des comptes », dont sont chargés les scribes du domaine. Ces derniers comptabilisent les bêtes par espèce, par âge, par sexe ; on inscrit également les vaches pleines, les veaux nés en route. Un cérémonial auquel assiste généralement le maître, que l’on prie ensuite de contempler son cheptel.
Le Bouvier n’est donc pas un simple « gardien de vaches ».

Le Bouvier et l’Art Egyptien :

Les scènes du bouvier conduisant son boeuf ou Taureau sont très nombreuses, notamment sur les ostraca. ce sont des animaux très importants dans l’Egypte antique, il contribue aux travaux agricoles, sa viande est consommée par les plus riches, il fait partie des offrandes traditionnelles pour les divinités et les défunts. Les animaux représentés sont différents, on voit les ioua : boeufs engraissés à longues cornes et les nag : taureaux sauvages en partie domestiqués.

Le Bouvier du Plafond la salle Hypostyle :

Il est intéressant de constater que sur le plafond de la salle hypostyle,  le bouvier a été transformé en femme à l’instar de la déesse Hathor et que sa houe a disparue sur la planche 18 de l’ouvrage : Description de l’Égypte, ou Recueil des observations et des recherches qui ont été faites en Égypte pendant l’expédition de l’Armée française, comparez-vous même la version originale du plafond restauré et celle de l’ouvrage commandé par Napoléon Bonaparte :

On peut remarquer aussi que la Constellation de la Vierge n’a plus son épi de blé au bout de la tige qu’elle tient en main…

Ce genre de réinterprétation est indigne de la part d’un archéologue ou d’un egyptologue supervisés par le général Jean-Baptiste Kléber

Bootes-Meréou chez les Grecs :

Selon une version, il s’agit d’un laboureur qui conduit les sept bœufs (septem triones) de la constellation de la Grande Ourse à l’aide de ses deux chiens Chara et Astérion (de la constellation des Chiens de chasse).

Le Bouvier pourrait également être Philomelos l’inventeur de la charrue, ce qui plut à sa mère Déméter, déesse des moissons.

Une autre version décrit le Bouvier comme un vigneron nommé Icarius, qui autorisa Bacchus à inspecter ses vignes, lequel lui révéla le secret de la fabrication du vin. Icarius invita ses amis à déguster le breuvage, mais tous en burent trop et ne se réveillèrent que le lendemain, pensant qu’Icarius avait tenté de les empoisonner. Par vengeance, ils l’assassinèrent dans son sommeil.

Le Minotaure Grec :

Le Minotaure est, dans la mythologie grecque, un monstre fabuleux possédant le corps d’un homme et la tête d’un taureau. Né des amours de Pasiphaé et d’un taureau envoyé par Poséidon, il fut enfermé par le roi Minos dans le labyrinthe, situé au centre de la Crète, qui fut construit spécialement par Dédale afin qu’il ne puisse s’en échapper et que nul ne découvre son existence.

Dans les textes anciens, le minotaure porte aussi le nom d’Astérios, ou Astérion, du nom du roi de Crète à qui Zeus avait confié Minos, fruit de son union avec Europe. Le Minotaure a finalement été tué par Thésée, le fils d’Égée, avec l’aide d’Ariane.

Influence Chrétienne dans l’Astronomie:

Lorsque le ciel astronomique fût, pendant un temps, vers le XVII ième Siècle, peuplé des personnages de la Bible, Bootes fût représenté sous les traits de Saint Sylvestre par Julius Schiller dans son Coelum Stellatum Christianum, daté de 1627.

Source : http://www.lindahall.org/services/digital/ebooks
/schiller/constellation.shtml

Sylvestre Ier (ou Silvestre) ou saint Sylvestre fut le 33e pape de 314 à 335, pendant le règne de l’empereur Constantin Ier , qui instaura la tolérance du christianisme au sein de l’Empire romain.

Son autorité fut éclipsée par celle de Constantin, et il n’assista pas au synode d’Arles (314) ni au concile de Nicée (325), convoqués par l’empereur. Il n’empêche que, avec ou sans lui, c’est sous son pontificat que l’autorité de l’Église fut établie et que furent construits les premiers monuments chrétiens.

On a attribué aussi à Sylvestre d’autres miracles, par exemple d’avoir ressuscité un taureau…

Vision astronomique de l’Egypte Antique :

Nous l’observons sur le Zodiaque Egyptien, la Constellation Bootes est représentée tout simplement par un homme à tête de Taureau tenant un sorte de sceptre ( nommé Ouas ) sur lequel reposent un minuscule taureau et un Faucon mais Bayer, auteur de l’Uranometria, ne représente pas du tout un tel personnage égyptien, voyons voir comme lui a observé cette constellation Bootes :

05-bayer-uranometria-1603

Nous remarquons que Bayer a fait des annotations manuscrites pour différencier plusieurs autres constellations mais qu’il a à peine esquissé, voici ces constellations dont on s’aidera du zodiaque de Denderah pour se représenter les personnages, même si Bayer semble avoir inclus des constellations qui ne sont pas à leur bon emplacement, notamment la Grande Ourse Ursa Major à votre droite du Bouvier dit Bootes ( en passant Bootes ne veut rien dire si ce n’est une allusion à des bottes, sans doute pour aller dans les champs vu la botte ( ou bootes ?) de blé ( botte de blé illustrant la Constellation de la Vierge sous l’extrémisme de l’Inquisition ), voyons comment les Astronomes Modernes situent le Bouvier grâce au dessin linéaire officiel :

05-bayer-uranometria-1603-lignes-vertes

Retourner la page est une obligation si on veut y insérer le dessin officiel car évidement, il faut tenir compte des étoiles et il n’y a que dans cette position qu’on puisse reconnaître le dessin linéaire de Bootes :

Mais voyons voir sous 4 angles différents si on retrouve notre Méréou à cornes de Taureau :

bootes-bis-isole

 

On reconnaît notre dieu Méréou le Taureau avec son sceptre et le mini taureau semblant être perché dessus par contre le Faucon n’y est pas, c’est parce que l’angle de vue de Bayer doit être retourné dans les 4 angles afin de toujours retrouvé une constellation, en effet, c’est le seul moyen d’identifier sans interprétation abusive, rassurez-vous certes la Constellation Vulpecula dit le Petit Renard n’était pas connue de Claude Ptolémée ni par Bayer car c’est à Hevelius à qui nous la devons et qui lui la doit au Zodiaque de Denderah, l’analyse de Vulpecula est traitée plus en détails ailleurs dans les constellations proches de Bootes ), voici donc un autre angle   :

bootes-bis-isole

bootes-vert-bouvier-bayer

On constate aussi que notre oiseau Falconidé est apparu, ce n’est donc pas une illusion d’optique, il y a bien un oiseau au-dessus du « mini-taureau », continuons sous un autre angle :

bootes-etoiles-bis-bis-bis

Certes ici l’angle retourné à 180° nous montre un Méréou qui semble tanguer ou bien très  fatigué mais son sceptre Ouas fait bien partie du dessin de Bayer et c’est ce qui compte, voici le dernier angle :

bootes-vierge-bis-bis

C’est ce dernier angle qui nous montre de manière plus figurative, Méréou tenant son Ouas, il s’agit juste de se demander pourquoi Bayer a placé cette botte de blé dans le ciel en plus de son paysan à la serpe, il y a sûrement une référence à la période de récolte du blé qui se fait en septembre et c’est bien dans ce mois que se trouve Méréou au côté de la Vierge à l’épi de blé.

Superposons le dessin moderne de Bootes sur Méréou afin de bien observer que le dessin égyptien composé des mêmes étoiles est bien plus reconnaissable et identifiable :

bootes-vierge-bis-bis-lignes-vertes

Parfois et pas par un anonyme, on représente Bootes sans bras levé, il n’y a donc là pas d’erreur que de le représenter en vert ainsi sans bras :

bouvier

Pour terminer ces 4 angles, voici plusieurs constellations égyptiennes environnantes à Bootes qui sont là mais que personne d’entre vous n’avait vu :

bootes:

 

Ces Constellations dessinées sur base des mêmes étoiles que Bayer reprend exactement la scène égyptienne comme nous pouvons le voir sur le Zodiaque de Denderah, évidemment sur le Zodiaque égyptien, elles sont positionnées exactement où elles le sont dans notre ciel, par contre Bayer les a posé plus ou moins selon que c’est le Bouvier qu’il fallait illustrer  :

zod-bootes

 

Voici les dessins officiels de la Constellation Bootes-Meréou observés par les astronomes :

Il suffit de superposer la Constellation Bootes sur Méréou pour observer que cette constellation était connue des Anciens Egyptiens :

Identification Astronomique :

L’étoile la plus brillante de la constellation Bootes-Meréou est α Bootis (Arcturus). Son nom signifierait Gardien de l’ours(e) en grec ancien, mais c’est une erreur étymologique.

En effet, gardien se dit en grec ancien φύλαξ (phýlax), il faudrait plutôt se dire que Arcturus vient de Arctaurus, comme Taurus, le Taureau…

α Bootis est une géante orange, avec un diamètre 30 fois plus grosse que le soleil elle est la 4e étoile la plus brillante vue de la Terre.

Ptolémée la répertoria dans son Almageste mais pour d’autres c’est le catalogue de Hipparque qui la recensa le premier bien que nous savons que Hipparque mais lui se basa sur l’astronomie Egyptienne puisque nous observons que ces premiers maîtrisaient parfaitement eux aussi l’Astronomie.

Les Constellations limitrophes sont Ursa Major-La Patte de Seth, Virgo, …

——————————————————————-

Cette page fait partie d’un ensemble dont le travail de recherche consiste à décrypter les personnages du Zodiaque de Denderah, ce travail de recherche inclut un Zodiaque-Map cliquable, ainsi qu’une représentation fidèle en très grande taille du Zodiaque de Denderah.

Vous avez la possibilité de commander un Poster de ce Zodiaque en couleurs d’une taille à partir de 80 cm sur 120 cm.

Vous pouvez lire aussi le travail de recherche qui sert d’introduction aux Constellations Égyptiennes à cette adresse :

Lien vers le travail de recherche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s