Constellation Ara-L’Autel de Sobek

Sous le Scorpion, on peut voir un autel, c’est-à-dire, une sorte de « rectangle » de pierre vertical, sur lequel repose la tête du crocodile Sobek surmontée d’un disque solaire :

Agrandissons-le :

Dans les temples Egyptiens, les autels sont placés dans le pronaos, devant la salle du dieu, et reçoivent les offrandes ( animaux, fruits, céréales, …).
Ils sont généralement composés de blocs de pierre de forme parallélépipède en pierre.

L’Autel Egyptien :

Ils sont ornés d’au moins un bas-relief sur les côtés, certains autels avaient des attributs solaires, ainsi dénommés parce qu’ils étaient dédiés au soleil et installés dans les cours des temples solaires.

Les autels égyptiens étaient des monolithes en granit ou en basalte, de forme conique tronquée, évasés à la partie supérieure, ayant 4 pieds de haut environ, creusés en entonnoir, terminés par une ouverture qui traversait la pierre dans toute sa longueur, et couverts d’inscriptions hiéroglyphiques.

L’autel était percé, afin par le trou d’y mettre le feu à des matières combustibles placées au-dessus, et faire croire qu’elles étaient incendiées par des feux surnaturels.

Un autel pouvait être consacré à plusieurs divinités à la fois, quand il existait entre elles certains rapports ( comme par ex avec Isis, Hathor, …).

On distingue deux catégories principalement : les autels des temples et ceux des tombes.
Il existait aussi des Autels sur lesquels on faisait brûler de l’encens ou du parfum comme celui-ci exposé au Louvre :

Sobek, le Dieu Crocodile :

Appartenant au royaume de Seth, le crocodile était pour les Egyptiens un réel danger et il était chassé au harpon. Pour se concilier ce redoutable ennemi, les Egyptiens en ont fait un dieu sous le nom de Sobek (« le patient », « l’avisé »).

Sobek est associé au culte solaire car surgissant des eaux du Nil après une longue attente, il rappelle le Soleil qui avait jailli de l’océan primordial le jour de la création. Il deviendra ainsi un dieu important sous l’appellation Sobek-Rê. Il est le maître des eaux, de l’inondation, celui qui irrigue les champs et apporte la fertilité, celui qui élimine les ennemis dans les milieux aquatiques.

Ce crocodile sacré protège efficacement le pharaon, si bien que certains rois ajoutèrent son nom au leur, tels Sébekhotep (Sobek est clément) ou la reine Sobeknéférou (la beauté parfaite de Sobek). Dans l’au-delà, Sobek protége de même l’âme des défunts pendant leur navigation. Sobek assiste aussi au jugement dernier, près de Thot il a pour mission de détruire le coeur des défunts qui ne méritent pas d’être sauvés.
Sobek est représenté soit sous le forme d’un crocodile, soit sous la forme d’un homme à tête de crocodile coiffé de couronnes diverses : disque solaire avec l’uræus, double couronne ou couronne à plumes.

Considéré comme le fils de Neith et ayant pour épouse Hathor, Sobek est vénéré partout dans le delta, dans le Fayoum (il était le maître de l’univers dans la ville de Crocodilopolis) et à Kom-Ombo où se trouve son sanctuaire principal.
Le culte de Sobek était encore assuré bien après les débuts du christianisme.

L’Autel chez les Anciens Grecs :

Les autels grecs, en bois dans le principe, plus tard en pierre, en marbre, et quelquefois en métal, sont de diverses formes, carrés, ronds, oblongs ou triangulaires, creux pour les libations, et massifs pour les holocaustes.

On les ornait de fleurs et de feuilles d’olivier pour Athéna, de myrte pour Aphrodite, de pin pour Pan; les sculpteurs imitèrent ces ornements, et la différence des feuilles, des fleurs et des fruits qui les décorent indique le dieu auquel les autels sont consacrés.

Les Grecs et les Romains ont élevé beaucoup d’autels simplement votifs, où l’on ne faisait ni sacrifices, ni libations, ni offrandes.

Les Romains désignaient par le mot ara toute construction élevée au-dessus du sol et destinée à recevoir les offrandes qu’on faisait aux dieux.
On leur faisait des offrandes des viandes grillées qui signifie l’anéantissement des ennemis du dieu.

La forme de l’Autel finit par s’imposer en elle-même avec un rôle surtout décoratif. Depuis l’Egypte, elle se répand largement dans le monde romain, liée dans un premier temps au culte isiaque ( Isis ).

Influence Chrétienne dans l’Astronomie :

Le ciel astronomique fût, pendant un temps, vers le XVII ième Siècle, peuplé des personnages de la Bible, Ara fût représenté sous l’aspect d’…un Autel par Julius Schiller dans son Coelum Stellatum Christianum, daté de 1627.

Source : http://www.lindahall.org/services

Julius Schiller a du se réjouir avec la Constellation Ara, en effet, l’objet astronomique ne put que lui évoquer ce que le Christianisme a utilisé entre autre de la Culture de l’Ancienne Egypte.

Voici ce qui semble être une commande religieuse :

« Tu feras un autel pour brûler des parfums, tu le feras de bois d’acacia; 2 sa longueur sera d’une coudée, et sa largeur d’une coudée; il sera carré, et sa hauteur sera de deux coudées…et patati et patata… »

Inutile d’en écrire plus, nous savons que l’Ara, c’est à dire l’Autel fait partie du monde religieux chrétien.

Spiritualités orientales et l’Autel :

Dans la religion Shintoïste où le culte des ancêtres et des divinités reste présent, il n’est pas rare de trouver un lieu dédié à la mémoire ou au culte des ancêtres. Les autels domestiques sont également coutumiers chez les bouddhistes.

Vision astronomique de l’Égypte Antique :

Nous l’avons vu la Constellation Autel nommée Ara par les latins est d’origine égyptienne, cet mobilier fût en effet très utilisé depuis la création de l’Egypte Antique.

Ainsi si on se sert de l’Uranometria de Bayer pour la page de l’Autel, on observe qu’il y a bien un buste de crocodile à « cornes » posé sur un autel :

ara-vierge

Fions-nous au dessin linéaire des astronomes modernes et nous observons que Ara est à peine esquissé contrairement au dessin de Bayer qui ne représente pas un Autel mais plutôt une sorte de chauffage antico-moyennageux, à moins que cela soit, un, autel de sacrifice par le feu :

ara-lignes-vertes

Voyons si on retrouve le buste d’un crocodile à « cornes » ou couronné à l’instar de Amon le Bélier, et ce peu importe l’angle sous lequel on l’observe :

ara

ara-bis-bis

ara-bis-bis-bis

ara-bis

On constate encore une fois que l’Egypte Ancienne n’a fait que reproduire le dessin initial dessiné par les constellations elles-mêmes et en suivant la même règle, celle de rassembler presque toutes les étoiles comme ici avec la Constellation de l’Autel de Sobek contrairement aux étoiles de la constellation Ara :

ara-et-sobek

Voici les 4 représentations officielles les plus courantes de la Constellation de Ara observées par les astronomes :

Il suffit de superposer un des dessins de la Constellation Ara sur la Constellation de l’Autel de Sobek pour pouvoir l’identifier :

Identification astronomique :

L’Autel est une constellation de l’hémisphère céleste sud, entre le Centaure et le Loup. L’Autel (Ara en latin) était l’une des 48 constellations identifiées par Ptolémée.
L’Autel est identifié comme l’autel du centaure Chiron…mais nous avons vu que sur le Zodiaque Égyptien, cet autel est attribué au Dieu Crocodile Sobek.

La constellation est assez faible, et il faut de bonnes conditions de visibilité pour y voir une forme.
La partie la plus évidente est la paire d’étoiles que forment β et γ Ara. Dans leur alignement, on peut repérer Choo (α Ara) à ~5° plus au Nord, δ Ara à ~5° au Sud, et dans la perpendiculaire, ζ Ara à ~5° à l’Ouest.
Les Constellations limitrophes sont : Corona Australis, le Scorpion, …

 

 

——————————————————————-

Cette page fait partie d’un ensemble dont le travail de recherche consiste à décrypter les personnages du Zodiaque de Denderah, ce travail de recherche inclut un Zodiaque-Map cliquable, ainsi qu’une représentation fidèle en très grande taille du Zodiaque de Denderah.

Vous avez la possibilité de commander un Poster de ce Zodiaque en couleurs d’une taille à partir de 80 cm sur 120 cm, numéroté et portant un Flash-code contenant votre identité, et ce dans plusieurs versions figuratives ou astronomiques ) livrable via la poste partout dans le monde.

Vous pouvez lire aussi le travail de recherche qui sert d’introduction aux Constellations Égyptiennes à cette adresse :

Lien vers le travail de recherche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s